Le Mvet, instrument et chant épique

Le Mvet, instrument et chant épique

Lecture 4 minutes

Bonsoir ! Comment allez-vous ? Et votre semaine ?

Je ne sais pas si vous êtes au courant mais je suis une grande fan de musique camerounaise. S’il y’a les instruments… c’est que je meurs seulement ! Je vais aujourd’hui vous présenter un instrument et pas n’importe lequel… Son nom débute par la lettre « M » et correspond à un précieux héritage du peuple Ekang. Vous l’avez deviné? Lisez cet article pour découvrir la réponse ainsi que son histoire.

 

Sommaire :

  1. Origines
  2. Ethnonymie du « Mvet »
  3. Instrument du Mvet et son univers
  4. Influences

 

Origines

Le peuple Ekang est un peuple négro-africain que l’on retrouve aujourd’hui en Afrique centrale. On le rencontre au Cameroun, au Congo, au Gabon, en Guinée-équatoriale, en Angola et ainsi qu’en République du Sao Tomé. Selon certains chercheurs tels que Cheikh Anta Diop et Théophile Obenga, pour ne citer qu’eux, l’origine des Ekang se situe dans la vallée du Nil et plus précisément en Égypte.¹

Un grand initié, Oyono Ada Ngône, premier à qui le Mvet fut révélé par Eyö, Être infini, aurait transmis le Mvet aux Fang qui se seraient répandus parmi les populations Bulu, Bané, Yebekolo et Beti voisines. C’est à partir de l’initiation fang que se sont créées les autres écoles formés de guerriers immortels habitant la cité d’Engong (pays des descendants d’Ekang Nna, Gabon), dirigée par le grand guerrier Akoma Mba et habitant le Sud.

 

Ethnonymie du « Mvet »

Le substantif mvett est dérivé du verbe avett qui signifie « se hisser, s’élever ». Il se construit selon les mêmes procédés que « musicien » mbom, dérivé du verbe « jouer d’un instrument de musique » abom, ou « sculpteur » mba, dérivé du verbe « découper » aba. Le Mvet se décline en trois grandes catégories de textes : le « Mvet des amoureux » Mvet bibone ; le « Mvet historique et héroïque » Mvet ngubi et le « geste des Immortels d’Engong » Mvet Ekang. Dans son acception la plus générale, le terme mvett renvoie à une élévation spirituelle qui permet le dépassement de Soi.³

 

L’instrument du Mvet et son univers

Le Mvet est une harpe cithare constituée d’une corde, d’une branche de palmier raphia, d’une tige de bois rigide (archet), plus ou moins rectiligne ou courbe ainsi que d’une, deux ou trois demi calebasses résonnantes aux diamètres non réguliers. Le Mvet est non seulement un instrument traditionnel mais également une philosophie, un rite d’initiation et une littérature écrite et orale, le premier à l’avoir consigné par l’écrit étant Zwé Nguéma. Ainsi,  les récits narrés à l’aide de l’instrument du Mvet décrivent un monde qui s’inscrit dans un dualisme mortel/immortel. En effet, les interactions entre le monde des morts et celui des vivants sont très fréquentes. 4

 

De plus, le monde du Mvet voit s’opposer deux camps : Les guerriers Oku ; peuple des Mortels, habitant au Nord et constitué des plusieurs tribus aux guerriers d’Engong. Le peuple d’Oku souhaitant découvrir le secret d’immortalité des guerriers d’Engong font faire face à des guerriers redoutables. Malgré leurs efforts, les guerriers d’Oku ne sont pas parvenus à percer le mystère. ²

 

Est-il possible de parler du Mvet sans parler de ceux qui en jouent ? À l’instar de François Essindi, David Akue Obiang ou encore Tsira Etougou Ndong, les mbômo-mvet, sont des acteurs d’un patrimoine ancestral, et qui, à la manière des griots, apportent leur part d’interprétation artistique. Pour devenir mbômo-mvet, il faut suivre les étapes qui vont de la révélation des origines et des filiations à la connaissance des cycles de la nature et de la psychologie des êtres. ³

 

Influences

Akue Obiang, mbômo mvet

L’influence du Mvet aujourd’hui sur le plan philosophique, esthétique et artistique est très vaste. De nombreux auteurs tels que Marcien Towa, Eno Belinga ou Steeve-Elvis Ella s’appuient sur le Mvet pour alimenter des réflexions sur la transcendance, l’altérité et la finitude de l’homme.

Au sein du domaine musical, des artistes tels que Daniel Osomo, Medjo Mesome, Pierre-Claver Zeng ou encore André Pépé Nze ont apporté une touche de modernité inédite au Mvet dans des registres très variés. Très tôt des rappeurs et clameurs comme Medang Lawana du groupe gabonais Siya Posse Sy, NGT et son concept FunkyMvett ainsi que le rappeur Lord Ekomy Ndong du groupe Movaizhaleine ont su imposer l’univers du Mvet dans leurs musiques.

Le domaine de la littérature est tout autant concerné. Des romanciers tels qu’Éric-Joël Bekale et Marc Mve Bekale s’inspirent du Mvet et particulièrement du maître Tsira Ndong Ndoutoume afin de  construire des procédures narratives. Avec son émission radiophonique « L’Aventure Mystérieuse » sur African°1, Patrick Nguema Ndong réinvente le Mvett.

 

Un article n’est pas assez révélateur de la puissance du Mvet… Ceci dit, j’espère vous avoir donné plus amples informations concernant ce magnifique instrument et récit. Je serais ravie de vous savoir si vous le connaissez, si vous en avez déjà joué… À vos claviers !

 

PS : Vous n’êtes peut-être pas au courant mais le Mvett figure sur plusieurs timbres du Cameroun, l’un d’une valeur de 100 F intitulé « Cithare mvet » (1978), l’autre dans la série « Instruments de musique traditionnels » sous le titre « La guitare (mvet) » (1985).

 

Bibliographie :

¹ FOUDA Vincent Sosthène, « Le peuple Ekang : ou comment être Bëti ? », Septembre 2007

² YEPTIEP SIOHDJIE Stephane Yannick, « Le Mvett, ressource patrimoniale des peuples Fang vivant au Cameroun, au Gabon, en Guinée équatoriale et au Congo », 28/04/2016

³ ONDO Angèle Christine, « L’espace corporel intérieur dans le mvet », Journal des africanistes, 01/04/2009

4 « Mvett », Wikipedia

Partager cet article :

D.E.S

Hello, c'est comment ? Je te souhaite la bienvenue sur mon blog. Ici je te partage ma passion pour la culture du Mboa à travers le récit de son histoire, ses cultures et ses traditions. J'espère que tu apprécieras le contenu. N'hésites pas à suivre OKamerun sur les réseaux et donnez tes impressions en commentaire! Take care, D.

Related Posts

OKAM Talks : André-Marie Tala

OKAM Talks : André-Marie Tala

Juju Dance: A tradition dance in the heart of Bamenda Highlands

Juju Dance: A tradition dance in the heart of Bamenda Highlands

Mayi, festival culturel du peuple Batanga

Mayi, festival culturel du peuple Batanga

Les Toleukakay, joyau du peuple Musgum

Les Toleukakay, joyau du peuple Musgum

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

EnglishFrench

NEWSLETTER

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES