Le BHB alias le meilleur petit-déjeuner

Le BHB alias le meilleur petit-déjeuner

Lecture 4 minutes

Qui dit février dit ndolo* et qui dit ndolo dit.. TCHOP* ! 

 Le Beignet Haricot Bouillie est le petit déjeuner camerounais par excellence. Il représente, à lui seul, une expérience incontournable au pays de crevettes. S’asseoir en plein air en mangeant les beignets de Mamie makala*, taper les derniers divers au quartier, écouter le son de la pâte à beignets qui tombe dans la cuve creuse… on ajoute l’haricot (prononcez-le « ouaricot » pour que ça sonne un peu plus camerounais) et la bouillie… lo goût de ça !!

Le BHB est devenu, au fil des années, une tradition qui met tout le monde d’accord. Je vous présente ici la recette de ce bijou culinaire qui saura raviver vos papilles. 

BHB straight from Tchop&Yamo alias le fast-food à la sauce camerounaise. 

 

BEIGNETS 

Credit : Alice Pegie Cuisine

Ingrédients : 

  • 500 g de farine 
  • 150 g de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cube de levure fraîche (équivaut à 2 sachets de levure boulangère)
  • Eau tiède ajoutée au fur à mesure ( env. 750ml)
  • Huile de friture

Préparation : 

Étape 1 : Verser la farine dans un récipient.

Étape 2 : Ajouter le sucre et le sel dans ce même récipient puis creuser un puit. 

Étape 3 : Ramollir la levure fraîche avec de l’eau tiède. Ajouter progressivement l’eau dans le puit tout en remuant la pâte. 

Étape 4 : Fouetter (!!!) la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne élastique. 

Étape 5 : Couvrer et laisser reposer 4H. (Plus la pâte repose, mieux c’est.) 

Étape 6 : Faites chauffer à sec une marmite (celle où sera constituée la pâte).

Étape 7 : Une fois que la pâte a bien gonflé, former vos beignets. (Si vous utilisez votre main, ils seront bien ronds)

Commencer par un petit beignet, une fois qu’il est cuit et bien doré, vous pourrez procéder à la suite  pour tester la température. 

 

HARICOTS 

Credit : Alice Pegie Cuisine

Ingrédients : 

  • 250g d’haricots rouges
  • 1 poireau
  • 1 oignon 
  • 1 tomate 
  • 3 gousses d’ail
  • Des crevettes séchées (madjanga)
  • Du sel
  • Du poivre de blanc (celui de Penja c’est la base ;))
  • De la poudre de rondelle (épice du Cameroun)
  • 1 piment (facultatif)
  • Huile de friture 

Préparation :

Étape 1 : Préparer vos haricots la veille ou quelque heures avant de les préparer car leurs temps de cuisson est LONG. Il faut les faire bouillir dans de l’eau salée pendant minimum 2h. 

Étape 2 : Laver vos ingrédients. Découper la tomate, le poireau et l’oignon puis écraser l’ail et le piment. 

Étape 3 : Chauffer l’huile et faire revenir la tomate, le poireau et l’oignon. Ajouter les condiments écrasés, du sel et un verre d’eau puis laisser mijoter environ 10 minutes.

Étape 4 : Ajouter les crevettes sechées et les haricots cuits, remuez et laissez mijoter 10 minutes. 

Le djazz* est prêt ! 

 

BOUILLIE (de maïs) : 

Credit : Cuisine du Mboa

Ingrédients : 

  • 100g de pâte de maïs fermenté (ou de bouille surgelée) 
  • 15 g de sucre
  • 100 ml d’eau
  • 2 tranches de citron pour la décoration
  • Des feuilles de citronnelle

Préparation :

Étape 1 : Mettre la pâte de maïs dans un récipient et la dissoudre dans de l’eau. Il faut bien mélanger pour obtenir une pate un peu légère et homogène. 

Étape 2 : Verser dans une petite casserole et remuer sans cesse jusqu’à obtention d’une consistance semi épaisse. Ajuster la consistance au besoin en y ajoutant de l’eau au cours de la cuisson.

Étape 3 : Laisser cuire pendant 5 minutes. Puis ajouter les feuilles de citronnelle et le sucre selon vos convenances. 

Étape 4 : Vous pouvez y ajouter une tranche de citron pour avoir un goût acide si vous le voulez.

Adaptez les recette à vos goûts et le nombre de tchopeurs ! Les quantités sont ici à titre indicatif (4 personnes). 

 

J’attends vos retours, bon appétiiit !

 

Lexique : 

*Ndolo = amour en duala

*Tchop = Manger

*Makala = beignet. Comprenez par « mamie makala », une maman, connue pour faire les meilleurs beignets du quartier et chez laquelle on s’approvisionne tous les matins. Elle est toujours travailleuse, aimante et son salaire lui permet souvent de nourrir toute une famille.

*Djazz = syn. haricot

Partager cet article :

D.E.S

Hello, c'est comment ? Je te souhaite la bienvenue sur mon blog. Ici je te partage ma passion pour la culture du Mboa à travers le récit de son histoire, ses cultures et ses traditions. J'espère que tu apprécieras le contenu. N'hésites pas à suivre OKamerun sur les réseaux et donnez tes impressions en commentaire! Take care, D.

Related Posts

Juju Dance: A tradition dance in the heart of Bamenda Highlands

Juju Dance: A tradition dance in the heart of Bamenda Highlands

Le Mvet, instrument et chant épique

Le Mvet, instrument et chant épique

Les Toleukakay, joyau du peuple Musgum

Les Toleukakay, joyau du peuple Musgum

L’architecture monumentale en pays bamileke

L’architecture monumentale en pays bamileke

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrench

NEWSLETTER

CATÉGORIES

ARTICLES RÉCENTS

COMMENTAIRES RÉCENTS

ARCHIVES